1er prix Poésie: Amandine PINET "L'Exemple"

Publié le par bourgeonsdeplumes

L’Exemple

 

Jean le Brave était un chevalier cadurcien

Pourvu d’un don certain dans sa noble industrie.

Son escrime admirable enjouait sa patrie,

Son habile art équestre ébaubissait les siens.

 

A la joute, il vainquait d’anxieux opposants

Que le nom du Héros avait d’effroi  vrillés,

Et sa lance brûlante en un tour imposant

Désarçonnait chacun de son fier destrier,

 

Tandis que leurs fronts las se voilaient de pâleur.

Sa renommée croissait d’une si vaste ampleur

Que partout l’on clamait : « Suivez-donc son exemple !

Voici comment l’on peut bâtir son propre temple

 

Voici comment l’on peut devenir chevalier ».

Quand la guerre éclata, l’armée fut ralliée :

Les regards flamboyants traduisaient l’aversion

Envers les assaillants, la plus haute abjection,

 

Et l’on eut fort à cœur de suivre le bon Jean

Dont la sage pensée regorgeait de lumière.

Le roi calme et savant, d’un avis diligent,

Suggéra le retrait, les ferventes prières :

 

Car l’infériorité numérale était telle 

Que l’issue du combat ne serait que mortelle.

Et Jean n’écouta pas, l’âme trop effrontée :

L’ennemi sanguinaire il voulait affronter.

 

Tous étaient à sa suite et les troupes vandales

Décimaient sans détour les vaillants condamnés. 

Jean le Brave gisait, son habit féodal

Miroitant d’un halo dont l’or était fané.

 

C’est ainsi qu’en l’instant fut conquise la Terre

Portant le lourd fardeau de l’empreinte des morts

Peu avant si fidèles au grand nom de leur Frère,

C’est ainsi qu’en l’instant, l’Exemple avait eu tort.

 

 

Commenter cet article