2eme prix Jeunes : Angèle JEANNE

Publié le par bourgeonsdeplumes

Un matin d’automne 

 

 

 

  
Le soleil vient juste de se lever sur la plaine, 
J’ouvre mes rideaux sur la ville de Villethiery. 
Le soleil s’élève au-dessus de la plaine, 
Dix jours au calme de l’Yonne, mon paradis. 
  
L’air est vif et frais ce petit matin d’automne, 
Les herbes rosées brillent aux rayons matinaux. 
L’air est vif et frais ce doux matin d’automne, 
Ce vent d’octobre berce et panse mes maux. 
  
Quand sonne onze heure l’église au haut clocher, 
Je pense aux alentours, trésor de la nature. 
Quand résonne midi au fin fond des forêts, 
Je n’entends plus que le vent et ses murmures. 
  
Je foulerai l’herbe et les feuilles mortes 
Jusqu’à la tombé du jour sur Villethiery, 
Je foulerai le chemin aux feuilles mortes, 
Jusqu'à la tombé du jour sur ma vie. 
  
  
  

Commenter cet article